Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accessibilité et loi du 11 février 2005.

Accessibilité et loi du 11 février 2005.

Il est souvent fait mention, lorsque l'on parle du handicap et de la prise en charge de la loi du 11 février 2005. J'aimerai donc mettre au clair ce qu'elle a apporté concrètement en termes d'application autour du handicap. Une nouvelle définition du handicap a vu le jour tel qu'on j'ai pu le mettre dans un autre article.

L'accessibilité est également au centre de cette loi. Il était alors urgent de rendre accessible pour les personnes en situation de handicap tous les lieux publics. Des aménagements ont été mis en place, des financements ont été débloqués et des travaux ont été mis en marche. 

Mais qu'est-ce que cela veut dire "rendre accessible" ? Ne parle-t-on que de l'accessibilité aux lieux publics ? La question a sans doute été comprise comme telle. Le handicap physique est très représenté dans le champ du handicap parce qu'il est visible. Une personne en fauteuil roulant doit pouvoir accéder à tous les espaces, doit pouvoir prendre le bus... Une personne aveugle ou malvoyante doit pouvoir se déplacer et s'orienter avec facilité, retirer de l'argent à une borne automatique, suivre les indications de la circulation routière. Une personne sourde doit avoir accès à toutes les informations dont elle a besoin. Une personne muette doit avoir l'opportunité de communiquer ses idées d'une manière compréhensible par tous.

Bref, de nombreux handicaps ont besoin de cette accessibilité matérielle qui a été mise en place peu à peu depuis 2005 et qui continue néanmoins de s'actualiser encore aujourd'hui.

Mais qu'en est-il d'une personne avec un handicap mental, un handicap psychique, qui ne se voit pas et qui pourtant se ressent ? Elle n'a pas forcément besoin d'aide pour marcher ou se rendre dans les lieux publique, mais que faire lorsqu'elle ne sait pas lire, ou que l'écriture est trop petite ?

Il existe en effet un autre type d'adaptation liée à la compréhension des textes complexes. Les pictogrammes sont présents et permettent de clarifier, mais ce point n'est pas encore parfaitement au point. L'accessibilité ne concerne pas seulement l'aspect visuel et matériel, mais également l'aspect "compréhension" pour que toutes les informations soient disponibles d'une manière claire précise et simplifiée pour que tout le monde ait accès aux mêmes types d'informations.

Car comme on le sait, l'accessibilité ne profite pas seulement aux personnes en situation de handicap, mais à tout le monde !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jérôme Jouret


Voir le profil de Jérôme Jouret sur le portail Overblog

Commenter cet article