Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La discrimination

La discrimination

Discriminer c'est faire la différence, mais c'est également mettre dans des cases spécifiques des personnes qui se ressemblent. Mais sur quels critères ? Avec quel objectif ? Il y a deux thématiques lorsque l'on parle de discrimination. Celle ce que l'on nomme positive et celle qui est connotée négativement.

D'un côté la discrimination permet de mettre en avant et de valoriser des individus en difficultés afin de leur apporter toute l'aide dont ils ont besoin. On leur réserve des places dans les entreprises, dans les parkings, mais également dans les études supérieures. En quelque sorte, c'est la diversité qui est favorisée. Alors on parle d'inclusion sociale et professionnelle. 

Mais ce système est basé sur un système de classement. Parmi les personnes en situation de handicap ou à besoins spécifiques comme on les appelle actuellement, qui aura véritablement accès aux postes réservés ? Ceux qui seront les plus motivés, les plus encouragés et les plus formés. Finalement seuls les meilleurs se retrouvent dans les positions réservées.

On voit alors que la discrimination ne concerne pas seulement le handicap du non-handicap, mais va discriminer ceux qui sont le plus handicapés de ceux qui sont le moins en difficultés. Et c'est là que le bât blesse... La discrimination positive n'offre pas la même chance aux personnes handicapées parce que l'égalité des chances est une utopie et même un danger. Considérer toutes les personnes en situation de handicap sur le même piédestal c'est également ne pas prendre en compte toutes leurs différences et leurs potentialités.

Discriminer entraîne alors du désir et de la jalousie auprès des personnes qui n'ont pas réussi, mais entraîne également une honte de la personne qui est mise en avant, parce qu'elle l'a été uniquement parce qu'elle était en situation de handicap. Le terme de discrimination devient alors inutile et dangereux parce qu'il induit des situations de tension dans les entreprises ou dans les classes. En ce sens, il vaut mieux parler de Différenciation et de la prise en compte de la différence.

Mais encore une fois, parler de différence peut être problématique. Parce que personne n'a la même vision de la différence qu'elle va dépendre d'une norme. Mais qui peut se prétendre être dans la norme ? Les critères sociaux de beauté, d'intelligence, de compétence et d'intégration professionnelle changent perpétuellement en fonction des époques. Alors la norme dépend de notre culture et de notre histoire politique, mais également notre histoire personnelle.

La seule différence qui semble se perpétuer à travers les époques et les âges est liée à la loi du plus fort et à celui qui s'adaptera le plus facilement. Parce que la survie des espèces en dépend... Il est vrai que la société industrielle a impliqué une plus grande complexité, une plus grande technicité et des diplômes de plus en plus performants. Mais malgré l'évolution humaine et la sélection selon cette loi "naturelle" qui date depuis la naissance de l'humanité le handicap n'a pas disparu. Pourtant, ils n'ont jamais eu la vie facile à travers les époques.

Les démarches d'inclusion facilitent la prise en charge... elles sont essentielles, mais ce sont des places réservées, comme une place de parking avec le fameux logo du handicap. Mais pour inclure efficacement, il faut également travailler sur le rejet. 

"Et même si mon fauteuil roulant n'est pas visible, cela ne signifie pas que je ne suis pas également en souffrance."

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jérôme Jouret


Voir le profil de Jérôme Jouret sur le portail Overblog

Commenter cet article