Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Injustice et inclusion

Injustice et inclusion

L'insertion professionnelle est souvent mise en avant, au même titre que l'inclusion scolaire, cela semble être l'aboutissement de la réussite sociale, scolaire ou professionnelle. 

Mais il ne faut pas oublier que l'inclusion n'est pas une idéologie sans argumentation, une necessité absolue. Car une inclusion forcée mais non préparée sera d'autant plus difficile à vivre pour l'enfant ou sa famille. Car derrière il y a la question : mon enfant va à l'école ordinaire, et après ? Va t-il aller dans le milieu professionnel ordinaire ? L'école l'a t-elle préparé(e) à affronter les difficultés qu'il va y rencontrer ?

L'inclusion forcée va venir imposer un nouveau type de mode de vie qui va transformer les structures d'accompagnement, qui va transformer certains établissements qui n'avaient pas ce type de problématique auparavant et qui vont devoir s'adapter à de nouveaux de modes de fonctionnement.

Il existe de plus en plus de handicap scolaire et qui ne sont gênant que dans le cadre scolaire. Le monde scolaire ordinaire semble être la norme sur laquelle les différences de ces enfants font venir entrer en conflit et en tension. Leurs parcours scolaires vont alors être marqué de cette différence institutionnelle qui se perpétue pendant l'école, le collège et le lycée.

Les adaptations mises en place par les MDPH vont venir entériner ces différences, vont venir accentuer les représentations négatives du handicap parce qu'il y a une incompréhension, un rejet massif du handicap parce que tout simplement, il ne rentre pas dans les cadres prévus et mis en place.

On est obligé de créer des structures spécialisées et des environnements séparés pour les enfants à besoin éducatif spécialisé au sein des établissements scolaires (ULIS). C'est comme si on voulait gommer les différences, comme si on voulait que l'enfant en difficulté soit comme ses autres camarades, mais ce n'est pas le cas.

L'objectif est-il de mettre l'enfant en difficulté au même niveau que ses camarades ou d'adapter le niveau des autres à celui de l'enfant qui est en difficulté ?

Les structures ordinaires vont se modifier, vont finir par s'adapter à ce nouveau mode de pensé apporté par le handicap. Des établissements de transition font faire leur apparition, car ce sont ces moments là les plus délicats à vivre pour les personnes en situation de handicap. Le monde professionnel actuel est en perpétuel mouvement d'où la difficulté pour les personnes en situation de handicap de s'adapter.

Pourquoi est-ce si complexe ? Parce que derrière l'inclusion il y a l'idée d'injustice, de rejet et d'exclusion. Parce c'est une lutte contre les normes rigides de notre société. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jérôme Jouret


Voir le profil de Jérôme Jouret sur le portail Overblog

Commenter cet article