Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le changement des représentations sur les travailleurs handicapés

Le changement des représentations sur les travailleurs handicapés

L'article que je vous propose aujourd'hui va traiter plus spécifiquement du lien qui existe entre les représentations des travailleurs handicapés ayant une RQTH sur le milieu professionnel, mais également sur les représentations qu'ont les entreprises sur les travailleurs handicapés. L'idée est d'avoir une double vision de ce qu'est le milieu professionnel dans le champ du handicap, de l'accompagnement vers l'insertion sociale et professionnelle, mais surtout sur la question du maintien dans l'emploi des travailleurs handicapés.

Les principales difficultés que je rencontre dans ma recherche sont liées à la rencontre de deux publics spécifiques, les jeunes travailleurs handicapés en recherche d'emploi et les chefs d'entreprises ou DRH qui les accompagnent et les recrutent dans leurs entreprises. Je rencontre un certain nombre de structures d'accompagnement ancré dans le champ médico-social et peu d'entreprise dite ordinaire. 

L'idée et le concept qui revient souvent dans les discours des personnes que je rencontre est celle de l'importance d'une sensibilisation au handicap, aux difficultés sociales et sans cette sensibilisation, l'insertion professionnelle semble plus difficile à mettre en place. Mais d'un autre côté, je rencontre également des structures d'accompagnement adaptés qui se rendent compte du fossé qu'il existe entre le milieu protégé et le milieu ordinaire et qui vont, de ce fait tenter de réduire les différences pour implémenter dans leurs structures protégés du management issu du milieu professionnel afin de préparer les jeunes en situation de handicap au monde professionnel ordinaire.

Mais en réalité, pourquoi les entreprises ordinaires recrutent des travailleurs handicapés ? Est-ce seulement à cause de l'Obligation d'Emploi des Travailleurs Handicapés ? Est-ce parce que socialement et pour le prestige de l'entreprise cela fait "bonne figure" ? Ou tout simplement parce qu'il existe au sein de cette entreprise une sensibilisation ?

Il existe des structures qui, n'étant pas du tout sensibilisé au handicap vont se retrouver confronté à des travailleurs handicapé et qui par confrontation face à cette population vont alors changer leur manière de percevoir et d'accompagner la différence et vont de ce fait devenir des partenaires extrêmement puissants dans l'information autour de l'insertion professionnelle des travailleurs handicapés en recherche d'emploi.

L'adaptation est donc à comprendre dans ce sens là, dans le sens d'une habituation progressive au handicap qui aurait pu paraître complexe à appréhender dans un premier temps mais qui finalement se révèle bénéfique pour le travailleur handicapé et pour l'entreprise qui l'accueille. 

L'idée est là même lorsque l'on parle d'inclusion scolaire, car l'intérêt est de pouvoir accompagner autant le jeune qui arrive dans son école et qui est porteur d'un handicap que les enseignants, que le directeur de l'établissement qui vont l'accompagner tout au long de sa scolarité. 

Mais il existe des écoles et/ou des entreprises réfractaires au changement, la cause est souvent lié à une information stéréotypée autour du champ du handicap, voilà pourquoi la notion de réseau professionnel est essentielle car elle permet le partage d'expériences, elle permet finalement une meilleure compréhension des problématiques que les uns et les autres vont rencontrer.

Le changement c'est maintenant, certes, mais encore faut-il savoir comment transformer sa manière de penser, sa manière de recruter et d'enseigner et ce n'est parfois que face à la complexité des situations que l'on finit par apprendre. Mais sans personne pour nous épauler dans ces confrontations le changement ne semble pas possible.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jérôme Jouret


Voir le profil de Jérôme Jouret sur le portail Overblog

Commenter cet article