Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'anormalité, la frontière avec la normalité

L'anormalité, la frontière avec la normalité

Souvent, lorsque l'on parle d'anormal, de déficience pour tenter de définir ce qu'est le handicap ou la différence le terme même "d'anormal" est mis entre guillemet, il est vécu et perçu comme péjoratif, mais alors qu'il est important de le remettre dans son contexte.

Notre société est composé d'une multitude d'institutions, la famille, l'école ou le travail en sont trois exemple.

Chaque institution est régie par un certain nombre de normes et des règles qui font que cette institution fonctionne ou parfois a du mal à fonctionner. La singularité est alors à l'opposée de ce que l'on appelle la normal et apparaît alors comme étant "a-normal" c'est à dire, littéralement en dehors de la norme.

Le handicap, la différence, la déficience font partie de l'a-normal. Mais qui définit la norme ? Ce sont les institutions qui sont soumises à une volonté d'homogénéisation. Les normes sont donc construites par les institutions. Le handicap est donc une notion construite par rapport à des normes sociales propres à chacune des institutions de prise en charge. Mais ces normes sont changeantes en fonction de l'âge de la prise en charge.

Un élève pourrait tout à fait ne rencontrer aucune difficulté scolaire jusqu'au collège et ce n'est que par ce "passage" entre le primaire et le secondaire que l'institution collège va alors définir la norme scolaire.

Mais qu'est-ce que ce que cela veut dire "être en dehors de la norme" ? Est-ce qu'une personne anormale dans une institution le serait forcément dans toutes ? Derrière ces questions, il y a une volonté de détacher la définition du handicap du versant médico-sociale, mais également de la perspective "environnement social". La situation de handicap, n'est pas seulement une question d'accessibilité matérielle, mais l'enjeu est lié aux interactions humaines.

Le handicap n'est pas lié à la situation, mais aux interactions sociales.

Il est important de comprendre le handicap comme une définition construite par l'institution. C'est un écart à la norme pas une déficience.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Jérôme Jouret

Jérôme Jouret est doctorant en sociologie sous la codirection d’Emmanuelle Leclercq et Florence Legendre. Il est, titulaire d’un master de science de l’éducation, orientation pratique et ingénierie de la formation dans un parcours Handicap et Besoin Éducatif Particulier, d’une maîtrise en psychopathologie et d’une licence en psychologie. Il a réalisé son mémoire de master sur le thème des besoins de formation des travailleurs d’ESAT en Champagne Ardennes sous la direction de Florence Legendre et en partenariat avec l’UNIFAF Châlons en Champagne.
Voir le profil de Jérôme Jouret sur le portail Overblog

Commenter cet article