Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'amélioration des conditions de travail

L'amélioration des conditions de travail

L'approche en France des conditions de travail est assez problématique, car elle se base sur l'importance des protections sociales, des aides et des subventions apportés pour prévenir les risques d'accident. Les conditions de travail sont sous-estimées par rapport à la précarité de l'emploi et à son instabilité.

 

Pourquoi est-ce qu'elles passent en second plan ? Car la nécessité première est de trouver un emploi durable pour pouvoir bénéficier des aides, de pouvoir faire un crédit pour se loger, un crédit pour acheter une voiture. Le premier point est donc de sécuriser l'emploi et une fois celui-ci obtenu, c'est déjà une victoire en soi, car c'est une assurance d'avoir un salaire régulier, chaque mois.

 

Mais en réalité qu'en est-il de la motivation à aller travailler ? Combien de personnes vont travailler à reculons dans des emplois qui ne leur conviennent pas et qui le font uniquement parce que c'est un CDI et que du fait, c'est un emploi stable ? Beaucoup de salariés ne travaillent pas par passion, mais par obligation. Mais le plus important c'est que l'obtention d'un CDI est tellement une fin en soi, qu'elle semble justifier l'absence de remise en question des conditions de travail.

 

Alors que si l'on prend l'exemple des travailleurs handicapés, qui sont passés par différentes structures administratives de recherche d'emploi, d'orientation professionnelle, de remises en question. Quels sont les éléments qui sont mis en avant lors de l'obtention d'un emploi, c'est l'adaptation au poste de travail ? Cette question est essentielle, car sans elle, ils ne pourront pas travailler efficacement ni dans de bonnes conditions.

 

Tout ça pour en revenir au point suivant : pourquoi n'y a-t-il pas d'adaptation de poste pour tous les salariés, qu'ils soient en situation de handicap ou non ?

 

L'amélioration des conditions de travail est une condition nécessaire et suffisante pour revaloriser l'emploi. Mais encore une fois, c'est une rechercher perpétuelle d'équilibre, un employé pourrait-il se satisfaire d'excellentes conditions de travail et d'une rémunération assez faible ? Est-ce réellement une condition suffisante ?

 

Ce sont là des questions qui restent en débat et que je vous invite à vous poser...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Jérôme Jouret

Jérôme Jouret est doctorant en sociologie sous la codirection d’Emmanuelle Leclercq et Florence Legendre. Il est, titulaire d’un master de science de l’éducation, orientation pratique et ingénierie de la formation dans un parcours Handicap et Besoin Éducatif Particulier, d’une maîtrise en psychopathologie et d’une licence en psychologie. Il a réalisé son mémoire de master sur le thème des besoins de formation des travailleurs d’ESAT en Champagne Ardennes sous la direction de Florence Legendre et en partenariat avec l’UNIFAF Châlons en Champagne.
Voir le profil de Jérôme Jouret sur le portail Overblog

Commenter cet article