Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le handicap comme décalage des représentations sociales

Le handicap comme décalage des représentations sociales

Le handicap a souvent une image de lui qui est est lié à la déficience, à la défaillance, à la limitation d'activité, comme s'il était considéré comme un état stable, que l'on peut fixer dans un dossier administratif, dans un projet d'insertion professionnelle. 

Le handicap peut également être perçu comme un décalage lié à la confrontation à certains contextes et certains milieux ( pour celles et ceux qui souhaitent en savoir plus, je vous conseille le livre de Romuald Bodin : L'institution du handicap) qui met en avant cette approche de confrontation.

L'idée que j'aimerai défendre ici n'est pas celle de la confrontation au milieu ordinaire, car le handicap n'est pas un produit de l'institution, mais c'est la conséquence de l'interaction entre les représentations sociales, celles de l'individu et celles de l'institution en question. Ce n'est pas tant le handicap en tant qu'état qu'il est intéressant d'étudier, mais de le voir comme un processus dynamique, changeant qui a besoin d'un renouvellement permanent.

Le projet, le dossier administratif fournit le cadre, ce sont des portes d'entrée de l'insertion professionnelle. Ils viennent compléter les représentations sociales de l'individu autour de son handicap et viennent préciser certaines informations pour les institutions et les entreprises. 

Il est vrai qu'ils peuvent être considérés comme des freins à l'insertion professionnelle, mais ces freins sont liés aux représentations sociales des entreprises et des institutions qui souhaitent les accueillir.

Le handicap devient extrêmement dépendant du contexte, mais pas de l'environnement. Ce sont là deux notions très différentes et qui sont souvent mises cotes à cotes. L'environnement est lié à l'espace physique et le contexte est lié aux représentations.

Les informations administratives viennent alors compléter ces représentations et agissent alors soit comme des freins ou des facilitateurs de l'accès à l'emploi, voilà pourquoi il me paraissait intéressant aujourd'hui de clarifier ces éléments.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Jérôme Jouret

Jérôme Jouret est doctorant en sociologie sous la codirection d’Emmanuelle Leclercq et Florence Legendre. Il est, titulaire d’un master de science de l’éducation, orientation pratique et ingénierie de la formation dans un parcours Handicap et Besoin Éducatif Particulier, d’une maîtrise en psychopathologie et d’une licence en psychologie. Il a réalisé son mémoire de master sur le thème des besoins de formation des travailleurs d’ESAT en Champagne Ardennes sous la direction de Florence Legendre et en partenariat avec l’UNIFAF Châlons en Champagne.
Voir le profil de Jérôme Jouret sur le portail Overblog

Commenter cet article